Coussin graphique sinon rien pour Anaïs.

Lorsque j’ai reçu Anaïs dans l’atelier la première fois, elle avait une idée bien précise de ce qu’elle voulait coudre.

Ayant commencé un deux housses de coussin, elle avait quelques difficultés à les  finir.

Le cahier des charges était :

La pose d’une fermeture éclair, un passepoil, mais aussi et surtout la fermeture éclair ne devait absolument pas se deviner, sur aucune face, même cachée sous une patte. Le seul emplacement possible donc, sur un dessus.

Quelques mesures, de brèves explications, et Anaïs a fini seule chez elle.

Le résultat est plus que concluant. Vous ne trouvez pas ?

Bravo à toi Anaïs, et merci pour tes photos.

photoimage

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s