mon presque manteau

Il y a eu débat à l’atelier ….

Moi je pensais coudre un manteau pour ma garde robe capsule 2017 (clopiano) et qu’est-ce que j’étais fiérote ! Mais voilà Éléonore me fait l’affront de me dire que ce n’est pas un manteau mais une veste …. d’où le nom du patron «ma veste chérie » de la Maison Victor.

Mais voilà, plus têtue que moi tu meurs alors j’ai cherché et j’ai trouvé :

le manteau est un vêtement à manches longues (je les ai), boutonné devant (zut pas de boutons) que l’on porte sur les autres vêtements pour se protéger du froid (je confirme que je vais mettre des vêtements dessous, c’est plus sage), et peut se porter par-dessus la veste d’où le nom de pardessus, son synonyme.

la veste  est, d’après ce cher Larousse, un vêtement à manches (j’en ai toujours), boutonné devant (toujours pas de boutons), qui couvre le buste jusqu’aux hanches (mon presque manteau vient plus bas, hahaha ), elle peut, en hiver, se porter sous un manteau.

Personnellement je ne pense pas mettre un manteau pardessus mon presque manteau : ) J’en déduis donc que j’ai cousu un manteau !!

D’accord la nuance reste subtile, alors voilà ce que je vous propose :

photos à l’appui donnez votre avis, soyez les juges impartiaux de ce débat … mais attention de ne pas froisser la coach : )

Publicités

home « sweat » home

J’ai récemment craqué sur les tissus sweat de blablacouture. Le premier est un imprimé ananas pailleté dans lequel j’ai confectionné un sweat pour mes journées cocooning ou pour mes week-end « sport » (supportrice et non pratiquante !). Le patron fléole de chez Étoffe Malicieuse est un délice à coudre. Grande première pour moi, j’ai confectionné mon biais et j’ai fait les finitions gansées.

Le deuxième tissu est un molleton bleu, ne cherchez pas il n’y en a plus : victime de son succès ! Pour mes garçons j’ai choisi le patron Aconit de chez Étoffe Malicieuse. Il se décline sous plusieurs cols, plusieurs finitions manches, et toujours aussi agréable à coudre. Le hic, le sweat col marin était prévu pour mon cadet et finalement il ira à mon benjamin (qui lui avait choisi la capuche). Le cadet en question étant plus baraqué que ce que je croyais !

Je dois donc encore coudre le modèle capuche, déjà taillé, en sachant qu’il n’ira à aucun de mes costauds ! Je ferai tout de même suivre les photos. Peut-être qu’Éléonore aura une solution miraculeuse !

Assez parlé, place aux photos ! bonne couture à tous et toutes les blablateurs(euses).

cousettes de fin d’année et les débuts de 2017 !

blablacouturevoilà déjà un certain temps qu’Éléonore me demande des photos … Ma résolution 2017 étant de bannir la procrastination de mes journées chargées, je m’y mets !

Il y a donc eu des sacs pour des anniversaires (aimants, sangles, coton doublure et surtout conseils made in blablacouture), des bouillottes sèches pour noël, des tuniques et une jupe (coupons jersey blablacouture) pour noël : la jupe est arrivée plus tard car une des tuniques présentait un léger problème de taille ; ), une trousse assortie au sac offert en octobre …. Et pour moi, un chemisier Reina de Pauline Alice, avec des boutonnières brides (boutons dénichés grâce à blablacouture).

Oups, j’allais oublier : j’ai gagné le KAL tricot, certaines diront que j’ai triché ! J’ai juste transformé le poncho en chauffe épaules : )

Assez parlé, place aux photos !

J’en profite pour souhaiter à tous les blablateurs et blablateuses une très bonne année 2017 !

Châle crocheté

Voilà un châle à grosse laine qui a été plutôt rapide dans sa confection.

Véronique m’a lancée lors d’un atelier et j’ai pu poursuivre à la maison (avec possibilité de lancer des SOS par mail ou texto).

Je l’ai offert aujourd’hui à ma maman, elle a cru qu’il venait du commerce ! Elle a d’autant plus apprécié le cadeau quand elle a su que je l’avais confectionné de mes petite mains.

 

 

un sac « made in blabla »

Ce sac m’aura donné quelques fils à retordre …. mais le résultat est plutôt sympa.

Il partira prochainement en Pologne pour faire une surprise à une jeune étudiante.

Cuir, sangle, tissu, fermeture, rivets, mousquetons, prêt de machine ….. sueurs : TOUT vient de chez blablacouture sauf le patron du sac, issu du livre Sac et pochette de Mavada, mais modifié légèrement.

 

des nouvelles du chèche

vous avez pu voir dans un article précédent mes débuts au crochet. Je me suis lancée dans la fabrication d’un chèche, j’ai crocheté, crocheté et encore crocheté et voilà où j’en suis !

Mon défi, le finir au prochain atelier crochet du 8 octobre grâce à l’aide précieuse de Véronique : )

Si vous voulez voir le résultat, venez me rejoindre à l’atelier ou surveillez les prochains articles de blablablog  !

sac XL en toile de jute

Ma toute jeune collègue m’a commandé un sac en toile de jute. La mise en route a été difficile, j’avais peur de la décevoir ! Dur dur de coudre pour les autres.

Au final, sac facile à coudre, et très apprécié par sa propriétaire : )

Sans les conseils d’Eléonore, je pense que j’y serai encore. Tous les accessoires du sac viennent de chez Blablacouture : rivets, pieds de sac, mousquetons (idée génialissime pour accrocher ses clés). Ainsi que le magnifique passepoil doré.

Ce projet m’a permis de voir la technique de la poche zippée !

Voilà quelques photos ….

des nouvelles des ateliers « crochet »

Après 3 ateliers, je me lance dans un projet au crochet : un chèche pour l’automne !

Les brides et mailles chaînettes n’ont plus de secret pour moi …. enfin presque : )

Véronique (mon homonyme qui anime les ateliers) et Eléonore m’ont défiée via instagram, alors j’ai du accélérer ma production de brides et voilà le résultat. Ce n’est que le début du chèche, ensuite le contour va être ajouré. Promis je vous ferai suivre les photos.